Expatriés : Mal du pays :-(

Dernière mise à jour : 14 oct.


Le mal du pays, c'est quoi ?

Selon Fisher et Hood (1987), le mal du pays est décrit comme « un état émotionnel cognitif et motivationnel complexe qui consiste à faire son deuil et à se préoccuper des pensées de son pays d’origine ».


Pourquoi ?

Changer de pays, de cadre, d’environnement professionnel, social, culturel peuvent fragiliser. Si l’expatriation peut s'apparenter à une aventure ponctuelle et un enrichissement sans nul autre pareil, elle peut également s’avérer angoissante, douloureuse, parfois même très déstabilisante et souffrante psychologiquement parlant.

Elle peut faire vivre un changement de paradigme, la perte de repère, de lien avec vos proches.

L’expatriation va venir réactiver les problématiques de séparation, de deuil.


Les solutions ?

Comment réduire votre stress et vous assurer de tirer le meilleur parti possible de votre nouvelle vie à l’étranger ? Quelques pistes de réflexion ...

  1. Construire votre nid douillet : Décorez et meublez votre maison pour y retrouver le confort d’un vrai foyer. Chaque fois que vous êtes à la maison, il est important de vous sentir serein et heureux, comme chez vous!

  2. Ecouter vos émotions : Il est normal de se sentir déprimer. On se retrouve comme en déséquilibre, comme une transition entre votre vie antérieure et la nouvelle. Astuces : accordez-vous un moment dans la journée à pouvoir ressentir vos émotions. cf article : lâcher l'orange

  3. Découvrir votre nouvel environnement et trouver des lieux et sources de plaisirs : Votre vie d’avant vous manque parce que vous ne vous sentez pas toujours à l’aise là où vous vivez. L'idée est de trouver des endroits où vous aimez passer du temps comme au restaurant, à la bibliothèque ou dans un café par exemple. Pensez à vous faire plaisir.

  4. Tisser des liens avec de nouvelles relations : Même si garder des liens avec ses amis est nécessaire, ce n’est pas toujours le meilleur moyen de surmonter votre anxiété. Souvent on s'accroche aux nouvelles des réseaux sociaux de son "ancienne vie", on attend des nouvelles sur whatsapp. Et si vous vous preniez en main en rencontrant de nouvelles personnes sympathiques !

  5. Imaginer le champ des possibles : cette nouvelle vie est comme une nouveau départ : pourquoi ne pas en profiter pleinement ?

Vivre votre expérience en voyageant et en explorant de nouveaux lieux,

participer activement à autant d’activités qu’il vous plaira.

faire du sport pour vous donner un but et faire le plein d’énergie

vous lancer dans de nouveaux défis

Cuisiner des plats de votre nouveau pays peut également être un bon moyen de vous

libérer l’esprit et de découvrir de nouvelles saveurs envoûtantes

Etre expatrié demande un temps d'adaptation comme tout changement, écoutez votre biorythme pour retrouver votre équilibre intérieur, trouver vos marques pour passer à l'action et deveniez acteur de sa vie !